•  
  •  
  •  

Je dois vous avouer qu’écrire sur le Sénégal est très particulier pour moi. Le choc culturel est assurément assuré et en cinq jours nous avons connu des émotions diverses mais surtout intenses.

L’idée d’aller au Sénégal était loin d’être la mienne. Une fois la proposition faite j’ai accepté presque tout de suite. Aller sur la Terre Mère fêter l’anniversaire d’une amie. Après réflexion, ouais, c’est grave la classe !

Avion et hébergement

Il y a plusieurs moyens de fouler le sol sénégalais. En passant par la Suisse et en y faisant un stop (Soca stop :)) le billet nous est revenu à 370€ en faisant une escale à Lisbonne (5h, le temps d’aller essayer un Pastéis de Nata). Pas de surprise, nous avons opté pour un Airbnb dans le quartier résidentiel de Ngor Almadies. Environ 600€ pour 10 jours de location (3 chambres, 2 salles de bain etc.)

Une fois arrivés sur la « terre mère », une fois les formalités effectuées, une fois le pied posé hors de l’aéroport il vous faut prendre un taxi.

Alors oui, il vous faudra sortir de votre zone de confort…

Les contrôles de gendarmerie/police feront partie du jeu. Ayez TOUJOURS une pièce d’identité sur vous… Les fourgons de police ne sont pas très confortables, je vous le promets.

L’ile de Gorée

Apres une bonne nuit de sommeil, le programme du jour est établi!

L’Ile de Gorée… Un passage obligatoire pour tout être humain.

Porte de non retour Gorée- Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

Résonnance forte et frissons au rendez-vous… Notre guide, Cher, c’est son prénom, nous conte une histoire que nous connaissons déjà… Les personnes entassées dans les pièces, les punitions, la porte de non retour… Deuxième jour au Sénégal, secousse assurée.

Cette ile, malgré son histoire, a un certain charme… Les ruelles, les chaudes ruelles de Gorée, les belles ruelles de Gorée nous accueillent. Nous prenons du plaisir a y être, nous sommes déjà en train de penser au repas qui nous attend…

Oui!!!! Nous allons bientôt manger!

Ruelles de Gorée – Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com Photo: Jean-Elie Fontaine Lagrand

C’est le restaurant « chez Kiki » qui nous accueille.

Au menu Yassa au poisson! Comment vous dire que jamais je n’ai autant apprécié un plat a base de produits simples! Du riz, des poissons, des oignons, des épices… du gout!

Yassa poisson Chez Kiki Gorée – Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

Vous accompagnez tout cela de jus de bissap… L’affaire est dans le sac! Dans l’estomac pardon.

Le Marché de Sandaga

Une fois sortis de Gorée, c’est le marché de Sandaga qui nous attend.

La vous trouverez du wax, des colliers, des dashikis, des maré tet’ à ne savoir qu’en faire.

Il y a une chose à savoir… Comme pour les trajets en taxis, n’hésitez pas à négocier. Soyez justes, mais n’hésitez pas.

La journée s’achève, mais elle n’est pas finie pour autant. Je suis venu fouler le sol de la Terre Mère car c’est la Terre Mère, je suis aussi venu ici pour célébrer l’anniversaire de mon amie.

Ce soir là, nos hôtes devinrent notre famille. 

La Téranga

Ce soir la, nous avons découvert la Téranga. L’hospitalité, le partage, c’est la Téranga. L’entraide, c’est la Téranga. Depuis, ma notion du partage a pris un coup sévère.

Tiep Bou Dien en famille – pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

Au menu Tiep Bou Dien. Je suis incapable de vous dire exactement ce qu’il y avait dedans à part le poisson, le riz, la carotte, le tamarin. Je sais juste que l’ingrédient fondamental de ce repas est le partage. C’est lui qui avait le plus de saveur. Définitivement! Et si je vous en parle, c’est qu’il était absolument fabuleux! Hum, ce soir la, j’ai parfaitement bien dormi… Non, en fait c’est faux. Mon compagnon de chambrée ronflait plus fort que moi mais mon cœur était enivré (ok j’arrête, on aurait dit un Disney).

Le Lac Rose

Nouveau jour, nouvelle expérience. Aujourd’hui c’est le Lac Rose qui nous attend. Lieu touristique, lac pas vraiment rose mais superbe journée.

Atelier Assan Fall au Lac Rose – Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com – Photo: Jean-Elie Fontaine Lagrand

Avec Assan Fall nous avons eu droit à une séance de confection de souvenirs. Assan est un artisan qui tient un stand au Lac Rose. C’était une première pour lui l’atelier avec des voyageurs.  

La photo donne un effet plutôt pas mal au délire mais clairement, nous n’avions pas tous le don !

lac Rose en quad – Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

Notre guide, Tidiane, nous a préparé une virée en quad! Imaginez vous sous le soleil brulant du Lac Rose, imaginez votre quad, imaginez le fait qu’il n’y ait aucune restriction de vitesse… Oui! Tout en étant émerveillés par la beauté des dunes, du sable luisant sous les coups de soleil, on accélérait… Ce fut beau, très beau même ! Quelques frayeurs, quelques pertes de contrôle plus tard nous allons manger et nous prélasser au bord du Lac Rose. Quelle journée!

Ouakam ou le Monument de la Renaissance Africaine

(Titre un peu à la Indiana Jones, non ?)

Après une nuit mouvementée (petit tour dans un fourgon de police à cause d’un passeport oublié) nous avons pris la direction de Ouakam. Objectif: visiter le « Monument de la Renaissance Africaine ».

Monument controversé au Sénégal du fait de son coût financier mais monument grandiose tout de même.

RenaissanceAfricaine – Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

La main de la femme, pointe le passé car il est important de ne pas l’oublier. L’homme et la femme, le père et la mère sont le point d’encrage. 

Ils soutiennent leur enfant qui, lui, pointe l’avenir (Avenir radieux?).

Ce monument veut montrer une Afrique qui a pour volonté de faire partie des pays, des continents qui comptent.

Ce petit bonhomme pointe aussi la Statue de la Liberté pour faire le lien entre le continent africain et les enfants déportés du continent américain.

Apres cette visite, nous continuons notre visite de Ouakam. Nous allons à la rencontre de Moussa. Il est pêcheur et aujourd’hui il sera notre guide.

Moussa pêcheur de Oukam – Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com – Photo: Jean Elie Fontaine Lagrand
Place du souvenir Africain – pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

Avec Moussa nous avons revu notre notion du temps et des kilomètres… « Tout près » c’est environ à 15 km… mais surtout « Au Sénégal, on tue le temps! » Notion très importante, pas toujours comprise par les occidentaux. Nous partons donc du port de pêche de Ouakam à pied en direction de « la place du Souvenir Africain ». Petite promenade (en vrai elle ne l’était pas!) jusqu’à cette place où de grands noms de la résistance africaine, mais aussi des intellectuels, sont inscrits sur et à l’intérieur des murs des édifices érigés en leur honneur. Au bout d’une allée, le continent Africain trône fièrement.

Apres cette marche sur la côte (oui, amenez vos runnings!), pas trop loin de la place du souvenir, l’hôtel « Radisson Blu Hotel » nous accueille. Ce n’était pas les meilleurs cocktails de nos vies mais le cadre était fort sympathique et ils avaient du rhum de la Martinique 🙂

Radisson Blu Dakar – pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

Saly, here we are !

Pour notre dernier jour au Sénégal, nous avions envie de chiller un peu. Direction Saly, une ville balnéaire à deux heures de Dakar.

J’aurai pu vous parler des plages, de l’hôtel mais c’est le restaurant « Chez l’homme tranquille » qui m’a le plus excité !

Bien sur, avant d’y aller … Tu as peur ! Tu te demandes si l’homme tranquille ne sera pas un peu trop tranquille quand il faudra t’emmener les plats !

Poisson grillé « Chez l’homme tranquille » – pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

Clichés et médisance ! Arrivés « chez l’homme tranquille » nous sommes les seuls. Le gérant nous accueille en grande pompe, nous donne les cartes, nous choisissons et une trentaine de minutes plus tard l’extase est au rendez-vous ! Les brochettes, le poisson, les frites maison, le riz, les sauces et accompagnements… Il n’y avait rien de tranquille dans toute cette bouffe. Tout était fait maison, tout était somptueux !

Ce dernier repas en Téranga… Magique !

Alors oui, tout n’était pas parfait. Aller presqu’en prison parce que l’on n’a pas son passeport sur soi peut sembler disproportionné mais c’est la loi. Se faire harceler dans les marchés ou dans les lieux touristiques pour acheter des choses dont on n’a pas besoin n’est pas agréable mais chacun survit comme il le peut.

A coté de tout cela vous avez l’hospitalité des gens, les sourires, le don de leur temps. Les paysages somptueux, le dépaysement, la tolérance face aux autres cultures et religions (pays musulman à 95%).

J’ai enfin pu mettre un pied sur une terre Africaine. J’ai été accueilli comme il se doit.

« C’est la Téranga quoi ! »

« La religion d’un homme est dans son coeur »

Proverbe sénégalais; Proverbes Peuls du Sénégal

Lac Rose – Pasbesoindavoirfaimpourmanger.com

  •  
  •  
  •  

Related Article

No Related Article

2 Commentaires

Dom 31 mai 2019 at 16 h 06 min

Superbe article ! Ça donne trop envie d’y aller !! 😍

    Pas besoin d’avoir faim pour manger 1 juin 2019 at 8 h 02 min

    Merci Dom 🙂
    Ben faut y aller alors!!

Leave a Comment